Background Image

La toxicité des plantes de votre jardin

La toxicité des plantes de votre jardin

Il faut prendre des précautions vis-à-vis de certaines plantes car elles peuvent être toxiques pour votre chien

Vous avez un joli jardin, bien fleuri. Votre chiot aime s’y balader, y jouer… Il faut prendre des précautions vis-à-vis de certaines plantes car elles peuvent être toxiques pour votre chien. Il faut savoir qu’en général, un chiot avale tout et n’importe quoi jusqu’à l’âge de 8 mois. Il est donc très exposé au risque d’intoxications domestiques.

Amaryllis

L’intoxication se produit par ingestion des bulbes ou des feuilles. Elle se traduit essentiellement par l’association de troubles digestif et nerveux.

Arum

La sève est toxique. Elle provoque : salivation, diarrhée, vomissements, saignements (matrice, gencives), respiration difficile, difficulté à déglutir. Fort taux de mortalité

Azalée

À forte dose, les toxines entraînent des tremblements musculaires, une paralysie, une ataxie et une toxicité cardiaque (bradycardie, arythmies). Dans un deuxième temps, des complications peuvent apparaître au niveau hépatique.

Buis

L’ingestion de buis provoque vomissements, diarrhée, crampes, vertiges, convulsions.
Puis tachycardie, dyspnée, parésie peuvent précéder l’apparition d’un coma évoluant brutalement vers la mort par paralysie respiratoire

Cannabis

Cette plante est très toxique, entraînant une dépression nerveuse sévère qui peut conduire jusqu’à la mort.

Chrysanthème

Cette plante contient des pyréthrines qui affectent les systèmes digestifs et nerveux

Colchique

Elle est aussi toxique et peut affecter de nombreux organes.

Cyclamen

L’ingestion de ces racines entraîne une destruction des globules rouges, une gastro-entérite, des convulsions et peut aboutir éventuellement à la mort de l’animal.

Dieffenbachia

La toxicité est maximale pour le dieffenbachia. Son ingestion provoque des troubles digestifs, nerveux et urinaires. On constate généralement des vomissements, une irritation de la bouche et une insuffisance rénale. L’évolution se fait sur quelques jours.

Digitale

Cette plante est très toxique, elle contient de la digitaline – un poison violent – dans toutes ses parties et provoque des troubles cardiaques.

Glycine

Les feuilles, les fleurs et surtout les baies sont toxiques. L’ingestion provoque une gastro-entérite hémorragique, et, dans les cas graves, des symptômes nerveux (tremblements musculaires, convulsions) et la mort.

Gui

Le gui renferme des substances toxiques, qui peuvent provoquer en cas d’ingestion des fruits des troubles digestifs et même des troubles cardiaques (collapsus cardio-vasculaire) si le nombre de baies ingérées dépasse la dizaine.

Hortensia

Il contient une toxine semblable au cyanure, un poison à action très rapide qui cause l’asphyxie.

A forte dose, les toxines entraînent des tremblements musculaires, une paralysie, une ataxie et une toxicité cardiaque (bradycardie, arythmies). Dans un deuxième temps, des complications peuvent apparaître au niveau hépatique.

If

L’If est une des plantes les plus mortelles. L’ingestion d’une faible quantité de cette plante peut entraîner la mort rapide de l’animal, en quelques heures, après des troubles de l’équilibre et des convulsions. Il n’existe aucun traitement efficace ni aucun antidote.

Iris

L’intoxication se produit par ingestion des bulbes ou des feuilles. Elle se traduit essentiellement par l’association classique « salivation, vomissements, diarrhée ».

Jacinthe

À faible dose, la jacinthe entraîne des irritations locales : bouche (hyper salivation), appareil digestif (vomissements diarrhée), peau (dermites…) etc. L’évolution est en général favorable en 1 ou 2 jours.

Jonquille

Salivation, vomissements, diarrhée.

Laurier-cerise

L’ingestion du Laurier-cerise peut conduire à la mort après des troubles respiratoires et éventuellement nerveux.

Laurier-rose

Le laurier-rose est une plante mortelle et il est réputé très toxique.

Toutes les parties de la plante (et les décoctions !) sont toxiques. Les troubles sont essentiellement digestifs et cardiaques, puis nerveux et respiratoire, avec mort par asphyxie.

Il n’existe aucun traitement efficace.

Lierre

Faiblement toxique, il contient des saponines qui peuvent entraîner des vomissements et une douleur abdominale.

Lis

C’est une plante très toxique pour les reins, surtout chez le chat.

Muguet

L’intoxication se fait par ingestion des feuilles et de fleurs (en mai). Lors d’ingestion massive, des troubles cardiaques apparaissent.

Narcisse

L’intoxication se produit par ingestion des bulbes ou des feuilles. Elle se traduit essentiellement par l’association classique « salivation, vomissements, diarrhée ».

Philodendron

La toxicité est maximale pour le philodendron. Son ingestion provoque des troubles digestifs, nerveux et urinaires. On constate généralement des vomissements, une irritation de la bouche et une insuffisance rénale. L’évolution se fait sur quelques jours.

Rhododendron

Toutes les parties du rhododendron sont toxiques. À forte dose, les toxines entraînent des tremblements musculaires, une paralysie, une ataxie et une toxicité cardiaque (bradycardie, arythmies). Dans un deuxième temps, des complications peuvent apparaître au niveau hépatique.

Tulipe

À faible dose la tulipe entraîne des irritations locales : bouche (hyper salivation), appareil digestif (vomissements diarrhée), peau (dermites…) etc. L’évolution est en général favorable en 1 ou 2 jours.

Yucca

L’écorce, les racines et les feuilles du Yucca sont toxiques, leur ingestion provoque des coliques avec hypothermie, dans les cas graves, paralysie du train arrière et/où coma.

 

S’il y a suspicion d’ingestion d’une partie de ces plantes, contactez rapidement votre vétérinaire.

Besoin d'une information ciblée ?